Histoire de succès:Marie-Chantal NAHIMANA, 21 ans, une fille courageuse. Munyika I/Cibitoke

" J'ai un diplôme en main, sans travail. Une Initiative Génératrice de Revenus (IGR) me permettrait de faire des économies pour des études Universitaires"

Marie-Chantal NAHIMANA a connu une enfance pas des plus tendres. Elle perd son père déjà à l'âge de 6 ans. Elle fréquente l'école dans des conditions très difficiles. "Pour avoir de quoi acheter le matériel scolaire et avoir des frais de scolarité, je devais aller travailler dans les champs des voisins et avoir un peu d'argent. Ce n'était pas du tout facile", se rappelle-t-elle au bord des larmes.

Marie-Chantal NAHIMANA ne sera pas découragée par cette situation. Elle va plutôt l'affronter avec force détermination. "J'ai été mise au parfum sur les droits de l'enfant. Je ne pouvais pas accepter d'en être privée surtout celui relatif à l'éducation", raconte-t-elle. Marie-Chantal NAHIMANA a, en effet, bénéficié des formations notamment sur les droits de l'enfant après avoir été ciblée par les volontaires de la Croix-Rouge du Burundi comme enfant vulnérable. C'est à ce moment que son calvaire sera allégé. Dans le cadre du programme protection de l'enfance, elle va désormais bénéficier des frais et matériel scolaires. Plus besoin d'être soumise aux travaux durs pour se procurer de ce dont elle avait besoin pour étudier.

A travers le même programme, la famille de Chantal se verra octroyer une carte d'assurance médicale pour se faire soigner, leur maison sera réhabilitée et entourée par un jardin de cuisine aménagé par les volontaires.

 

Ces nouvelles conditions de vie doublées du courage et de la détermination de Chantal feront d'elle un exemple envers ses pairs. 2016, année de couronnement de ses efforts. Elle a eu son diplôme de fin d'études secondaires, section Normale. Néanmoins, malgré ce diplôme en poche, Chantal ne voit pas clairement l'avenir. Difficile pour elle de décrocher un travail, très compliqué pour elle de poursuivre ses études universitaires. Cependant, elle a en tête une solution alternative. "Si je pouvais avoir un appui, je ferais tourner une initiative génératrice de revenus (IGR) qui me permettrait d'appuyer ma famille et constituer un fonds d'appui à mes études", se dit-elle.

Aidez-nous à aider

TOUS ENSEMBLE POUR LA RESILIENCE COMMUNAUTAIRE…

LA CROIX-ROUGE DU BURUNDI EN PARTENARIAT AVEC ECONET-LEO 

Vous avez un compte Ecocash? Vous pouvez nous aider à assister. Comment?


 

Contacter la Croix-Rouge du Burundi

 

Comité National - Rohero I
18 Avenue des Etats-Unis
B.P. 324
Bujumbura 

Tél: (257)22 21 88 70/71
Adresse électronique:croixrougebi@yahoo.fr