Bientôt un manuel de formation en premiers secours adapté aux réalités burundaises

E-mail Print PDF

Du 14 au 18 Mai 2012, la Croix-Rouge de Belgique / Communauté Flandres a organisé, dans les enceintes du centre des formations de Ngagara, une formation en premiers secours. La formation était destinée aux formateurs  de quelques Branches de la Croix-Rouge du Burundi.Cette formation a été basée sur le système AFAM (African’s First Aid Materials), un outil de premiers secours adapté au contexte africain

argaiv1000

AFAM est un nouveau concept pour ce qui est des premiers secours développé partiellement en Belgique flamande et qui a été progressivement construit par des professeurs et praticiens africains  en matière de premiers secours. Ensemble ces derniers ont mis sur pied un manuel de formation qui est entrain d’être vulgarisé dans quelques Sociétés Nationales d’Afrique, DONT La Croix-Rouge du Burundi.

Bram Riems, Représentant- Pays de la Croix-Rouge de Belgique/Flandres au Burundi, informe que la formation en méthode AFAM, qui s’est tenue à Bujumbura, a été commanditée par la Fédération Internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge auprès de sa Société Nationale. L’objectif est  d’étendre la pratique AFAM dans les Sociétés Nationales africaines  qui sont en partenariat avec la Croix-Rouge de Belgique Flamande.

Pour ce faire donc, la Croix-Rouge de Belgique Flamande a dépêché un expert dont le but est d’aguerrir les secouristes burundais dans ce nouvel outil conçu pour l’Afrique. Avec eux, il a été question de concevoir des manuels professionnels adaptés aux différents groupes cibles qui serviront également de base pour des manuels de formation en Kirundi.

Pour Vénérand  Nzigamasabo, chef du Département  Gestion des Catastrophes et Assistance aux vulnérables, AFAM est un outil facile, très adapté aux réalités africaines. Entre autres inovations, AFAM intègre certains gestes qui sauvent tels  que la préparation des sels de réhydratation orale,  l’enveloppement humide sans oublier les accouchements en urgence. Vénérand Nzigamasabo ajoute que telles sont des réalités que nous vivons au quotidien en tant qu’Africains.

Avant de terminer son séjour au Burundi, l’expert Belge a passé 3 jours de travail intense avec les secouristes formateurs burundais en vue  jeter les bases d’un manuel AFAM propre au Burundi.