Nécrologie

La Croix-Rouge du Burundi est en deuil. Elle vient de perdre NJONI Philippe. Il était membre de la Croix-Rouge du Burundi depuis 2009. Depuis 2013, il était membre du Comité Exécutif de la Croix-Rouge du Burundi.

Depuis 2014, il était président de la Commission Diplomatie Humanitaire au sein du Comité National.

Qu'il repose en paix.

Historique

Notre identité

7 principes fondateurs

Proclamés par la XXème conférence internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (Vienne, 1965), les sept principes fondamentaux révisés sont contenus dans les statuts du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, adoptés par la XXVème Conférence internationale de la Croix-Rouge (Genève, 1986).

A la base du Mouvement, les 7 principes

  • fixent son orientation, son éthique, sa raison d'être et sa nature particulière.
  • garantissent la cohésion interne du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge dont le rayonnement est universel.
  • constituent la charte du Mouvement et sa spécificité, voire son caractère réellement unique.

1 mission

  • Humanité : Né du souci de porter secours sans discrimination aux blessés des champs de bataille, le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, sous son aspect international, s'efforce de prévenir et d'alléger en toutes circonstances les souffrances des hommes. Il tend à protéger la vie et la santé ainsi qu'à faire respecter la personne humaine. Il favorise la compréhension mutuelle, l'amitié, la coopération et une paix durable entre tous les peuples.

3 principes de comportement

  • Impartialité : Il ne fait aucune distinction de nationalité, de race, de religion, de condition sociale et d'appartenance politique. Il s'applique seulement à secourir les individus à la mesure de leur souffrance et à subvenir par priorité aux détresses les plus urgentes.
  • Neutralité : Afin de garder la confiance de tous, le mouvement s'abstient de prendre part aux hostilités et, en tout temps, aux controverses d'ordre politique, racial, religieux et idéologique.
  • Indépendance : Le Mouvement est indépendant. Auxiliaires des pouvoirs publics dans leurs activités humanitaires et soumises aux lois qui régissent leurs pays respectifs, les Sociétés nationales doivent pourtant conserver une autonomie qui leur permette d'agir toujours selon les principes du Mouvement.

3 principes d’organisation

  • Volontariat : Il est un Mouvement de secours volontaire et désintéressé.
  • Unité : Il ne peut y avoir qu'une seule société de la Croix-Rouge ou du Croissant-Rouge dans un même pays. Elle doit être ouverte à tous et étendre son action humanitaire au territoire entier.
  • Universalité : Le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, au sein duquel toutes les sociétés ont des droits égaux et le devoir de s'entraider, est universel.

Les valeurs Humanitaire

Elles étayent les principes fondamentaux

  • Les personnes

Nous nous employons à développer les capacités des personnes et des communautés vulnérables d’agir dans la solidarité afin de réduire les menaces pour la vie et la dignité humaines et de créer un présent et un avenir meilleurs.

  • L’intégrité

Nous agissons conformément à nos principes et valeurs humanitaires de façon ouverte et transparente, sans porter atteinte à nos emblèmes et à l’indépendance, l’impartialité et la neutralité qu’ils représentent.

  • La diversité

Nous sommes attachés à la diversité des communautés que nous servons, de nos volontaires et employés, de nos Sociétés Nationales et de nos partenaires. C’est la condition de la non-discrimination et de notre principe d’universalité.

  • Leadership

Nous nous efforçons de fournir une impulsion mobilisatrice et l’excellence dans nos domaines d’action essentiels en faisant connaître les questions humanitaires et la qualité de nos interventions dans le monde.

  • L’innovation  

Nous sommes attachés à notre histoire et notre tradition communes, mais avons aussi comme devoir de trouver des solutions, novatrices et durables aux problèmes qui menacent la dignité humaine dans une société qui change.

L’emblème

La Croix Rouge du Burundi a pour emblème le signe héraldique de la Croix-Rouge sur fond blanc, conformément aux conventions de Genève de 1949 et leurs protocoles Additionnels de 1977, au Règlement de 1991 sur l’usage de l’emblème de la Croix Rouge et du Croissant Rouge par les Sociétés Nationales, ainsi qu’au Décret du 10 juin 1929 qui le protège.

Trois emblèmes  mondialement reconnus; la Croix-Rouge et le Croissant-Rouge et le cristal rouge dessinés sur fond blanc au sein d’un rectangle rouge, protègent les victimes et ceux qui leur portent secours. La protection des emblèmes naît des conventions de Genève de 1949. Leur protection et le contrôle des leur utilisation sont garantis par les Etats signataires.

 Il s’agit de symboles d’assistance neutre et indépendante à tout moment, et comme garanties de protection  en situation de conflit, d’urgence ou de catastrophe. Toute utilisation non autorisée de l'emblème de la Croix-Rouge, du Croissant-Rouge, et de leurs appellations constitue un usage illégal sanctionné par le droit international humanitaire, les Conventions de Genève.

Autonomisation des Branches

  • Renforcement des capacités
  • Résilience Communautaire
  • IGRs
  • Promotion des Métiers Utiles

Gestion des Catastrophes

  • Préparations
  • Réponses

Réinsertions et cohabitation pacifique

  • Chaine de solidarité
  • Monitoring des rapatriés
  • cohabitation pacifique
  • Protection des biens des réfugiés